Le chanteur irlandais du groupe de rock U2, Bono, va être distingué par la reine Elizabeth II d'Angleterre pour son oeuvre musicale et humanitaire, a annoncé samedi l'ambassade de Grande-Bretagne à Dublin. Bono, 46 ans, va se voir remettre la médaille de grand chevalier de l'Ordre de l'Empire britannique "en reconnaissance de ses services à l'industrie de la musique et pour son travail humanitaire", a indiqué l'ambassade dans un communiqué.

La cérémonie se déroulera à Dublin peu après la nouvelle année.

Le Premier ministre britannique Tony Blair a salué l'événement - la distinction est attribuée par la reine sur recommandation du gouvernement - en affirmant que Bono méritait ce titre en raison du "remarquable" travail humanitaire qu'il mène depuis des années.

M. Blair a également salué le "rôle inestimable" joué par le chanteur dans l'organisation du Live 8, le concert géant à Londres et dans plusieurs capitales en faveur de la lutte contre la pauvreté. Ce concert avait été organisé à l'occasion du sommet du G8 de Gleneagles (Ecosse) en juillet 2005.

"Sans votre contribution personnelle, nous n'aurions pas pu obtenir les résultats que nous avons eu", a assuré M. Blair dans un communiqué. "Par votre musique et votre détermination à aider à lutter contre la pauvreté dans le monde, vous avez été une source d'inspiration", a-t-il ajouté.

La superstar irlandaise, qui milite inlassablement pour exhorter les pays riches à en faire plus contre le sida et la pauvreté, est "très flattée", a assuré le groupe U2 sur son site internet, "en particulier si la distinction, comme son équivalent français, ouvre des portes pour sa longue campagne de travail contre la pauvreté en Afrique".