Une chanteuse indonésienne, impliquée dans un scandale sexuel qui a poussé à la démission un député à Jakarta, ne quitte plus la une des journaux et se voit proposer de se produire en de nombreuses occasions.

Maria Eva est devenue instantanément célèbre en apparaissant début décembre, dans une vidéo diffusée sur internet, en compagnie d'un parlementaire complètement nu dans une chambre d'hôtel.

Yahya Zaini, le député, était chargé des affaires spirituelles du Golkar, le premier parti de l'archipel. Cet homme marié a dû quitter ses fonctions à la fois au Parlement et dans son parti, à cause de ce scandale.

Maria Eva, peu connue avant que n'éclate l'affaire, est depuis la coqueluche des médias.

Elle a chanté dimanche dans l'est de Java, coiffée d'un voile islamique et portant une robe à manches longues, devant des villageois victimes d'une coulée de boue volcanique.

L'Indonésie est le plus grand pays musulman du monde et les moeurs y sont généralement conservatrices.